retourSociété : L'Empreinte de Larnste : un témoignage lunaire
Fiche Article :
Titre :L'Empreinte de Larnste : un témoignage lunaire
Identifiant :429
Créé le :2005-05-04 à 22:22
Créé par :Eliane Jaulmes
Modifié le :2005-05-04 à 22:22
Modifié par :Eliane Jaulmes
Crédits :
Résumé :Une lettre d'un petit fonctionnaire lunaire muté dans la région de l'Empreinte de Larnste.
Contributeurs :Philippe Sigaud (auteur), Eliane Jaulmes (relecteur)
Sujets :Pays d'Héort, société
Mots-clés :Analthain, barbare, Chaos, Clos du Taureau, Empire Lunaire, Empreinte de Larnste, lune, Pays d'Héort, régiment, septurie, société, troupe
Voir aussi :Empreinte de Larnste : Le Reinaume de Jagig Deux-Pointes(42%), Empreinte de Larnste : Fort Brillance, le monastère de Saint Ehilm(42%), La Garde de Cendre(33%), Le Fleuve Siphon(33%), Empreinte de Larnste : la Marche du Taureau(33%), Les Collines des Styrmen (Styrman's Hills)(33%), Une vue sur le Siphon (1)(25%), Géographie générale de l'Empreinte de Larnste(25%), Une vue sur le Siphon (2)(25%), Mythologie de l'Empreinte de Larnste(25%)
Repris dans :-
Pays d
Pays dL'Empreinte de Larnste : un témoignage lunairePays d

"Jour de la Demi-Lune, semaine des Voeux Ordonnés, 51ème année du Septième Cycle

Votre Seigneurie,
je vous écris depuis la petite bourgade du Clos du Taureau, où j'attendais le retour des hommes des 17ème et 23ème Septuries partis il y a une lune pour poursuivre ces barbares. Cherchant à maintenir un maximum de discrétion, j'ai passé outre les adjonctions du petit baron local, un certain Analthain, qui voulait que nos hommes soient accompagnés de ses propres troupes. Voilà bien le moyen de ne jamais retrouver les fuyards, pensais-je à l'époque. Peut-être aurais-je du l'écouter.
Les deux seuls survivants (sur quatorze professionnels) sont revenus il y a trois jours. L'un d'eux a succombé à ses blessures peu de temps après son arrivée. Il a vomi un fluide noir et grouillant qui a donné la nausée à toute l'infirmerie régimentaire. J'ai pu m'occuper suffisamment du second pour qu'il réussisse à m'expliquer ce qu'il avait vu dans cette vallée. Vous trouverez par la suite mes notes sur ses déclarations. Veuillez garder en tête qu'il s'agit des paroles d'un homme fiévreux. Je vous envoie tout cela sous pli cacheté dès la première heure demain, car les barbares locaux tournent sans cesse autour de ma tente. Ils déclarent que notre vaillant survivant est touché par le Chaos et qu'il faut le tuer. Je m'en vais les raisonner.

Gloire à la Lune Montante !!"

Votre serviteur, Isistios de Filichet

retour Retour